DHERZU UZALA et 6 jeunes artistes marocains

Pour cette 4ème édition, Jidar propose aux Street artistes en herbe et étudiants en écoles d’art du royaume de s’initier au muralisme. Huit d’entre eux seront sélectionnés par l’équipe organisatrice et passeront du statut de spectateurs à celui de créateurs. C’est sur la façade de Souk Al Amal, situé dans l’arrondissement populaire de Yacoub El Mansour, qu’ils affineront leur technique, encadrés par l’artiste mexicain Dherzu Uzala. Si l’influence du muralisme mexicain à travers le monde n’est plus à présenter, il est à noter qu’Uzala vient de Cancún, ville du sud considérée parfois comme l’entrée du Monde Maya. Une culture et une civilisation antique très présentes dans les fresques murales de l’artiste. Le seront-elles dans cette collaboration maroco-mexicaine ?


Fervent défenseur de la nature et de la faune marine, cet artiste mexicain d’une trentaine d’année déploie son univers artistique frais et joliment fantastique sur des murs géants depuis 2014. Après avoir touché à plusieurs disciplines artistiques, il se consacre au Street art et se dénote grâce à son utilisation de couleurs très marquées et à son imagination débordante. Ses personnages portent souvent des masques ou empruntent leurs attributs à certains animaux. Il intègre également, dans la plupart de ses œuvres, des symboles de la culture mexicaine, dans laquelle il a baigné toute sa vie.
Instagram : @dherzu_uzala